La traduction technique concerne la traduction de la documentation technique, mais peut s’étendre à tout document détaillé qui utilise une terminologie spécifique à une industrie.

Carte mentale de la traduction technique

La traduction de documents techniques comporte certains défis. L’un des principaux, est le jargon et les termes techniques spécifiques que l’on rencontre dans des domaines tels que l’ingénierie, l’informatique ou la médecine.

Exemples de traduction technique

La traduction de la documentation de Machine Tools, par exemple, peut combler le fossé linguistique entre les revendeurs internationaux, améliorant ainsi les opportunités sur les marchés mondiaux.

Pour ce faire, il faut assurer une communication efficace d’informations de qualité, au-delà des frontières culturelles et linguistiques.

Les thèmes de la traduction technique

Il s’agit d’un modèle des thèmes de la traduction technique, développé avec Infranodus, l’analyse de réseaux textuels, et qui est partagé ici.

Thèmes de traduction technique développés avec Infranous

Définition de la traduction technique

La traduction technique est une forme de traduction qui se concentre sur la conversion de documents, de textes ou de contenus d’une langue à une autre tout en maintenant l’exactitude d’une terminologie spécialisée.

La terminologie utilisée et la gestion terminologique sont essentielles pour la traduction, et donc pour faciliter une communication précise.

La traduction technique est utilisée dans des domaines tels que l’ingénierie, la médecine, l’informatique et d’autres industries où un langage spécifique à un contexte est crucial.

La traduction technique concerne souvent des documents de type manuels d’utilisation (électronique grand public, machines-outils industrielles), instructions de sécurité, procédures d’entretien, spécifications des pièces, schémas de câblage, données techniques.

Les traducteurs techniques doivent posséder une compréhension approfondie de la langue source et de la langue cible, ainsi qu’une expertise dans le domaine, afin de s’assurer que le texte traduit est linguistiquement exact, mais aussi transmet les informations techniques précises.

Utilisateurs de la documentation technique

Les documents techniques tels que les manuels d’exploitation facilitent la communication entre les partenaires industriels.

Certains fabricants ne produisent leur documentation qu’en anglais, nécessitant une traduction dans la langue utilisée sur le marché cible.

Les revendeurs en France, par exemple, fournissent des manuels techniques à leurs clients en français.

La documentation pour le marché américain peut avoir besoin d’être révisée avant l’exportation du matériel. Les utilisateurs finaux ont besoin d’une documentation de leur équipement dans leur langue maternelle.

Terminologie technique

Les termes sont essentiels pour la traduction technique, mais surtout pour tout document qui utilise une terminologie spécifique à une industrie.

L’utilisation précise d’une terminologie standardisée est essentielle pour permettre une communication claire de données industrielles détaillées.

La compréhension approfondie de la terminologie spécifique à un sujet est essentielle pour s’assurer que le contenu détaillé transmet le sens voulu, et nécessite une attention aux détails.

À son tour, cela signifie compiler la terminologie dans une base de données.

Et à son tour, l’accent mis sur un corpus de termes techniques encourage un traducteur à se spécialiser dans un domaine, afin de maximiser le « retour sur investissement ».

La traduction facilite la communication

Nous stockons ces informations techniques (source, cible, alternatives, commentaires et retours d’expérience) dans une base de données de traduction technique. Il fournit un cadre pour clarifier les termes avec les utilisateurs finaux.

Des échanges structurés entre le client et le traducteur, sur la définition des termes techniques, permettent d’approfondir cette compréhension.

Les termes alternatifs rassemblent des concepts similaires, tout en aidant à les distinguer par leur différence.

Dans le domaine de l’équipement technique, une terminologie correcte permet de s’assurer que le bon appareil est utilisé pour remplir la fonction souhaitée.

Les plans d’entretien, par exemple, garantissent des conditions d’exploitation sûres et optimales.

Dans le domaine de la traduction médicale, le contenu peut être directement lié au bien-être des patients.

Cela mis à part, une traduction précise permet d’éviter les couts liés au rallongement du circuit de communication, ou à des procédures incorrectes.

La traduction de contenus audiovisuels, juridiques et commerciaux, touristiques et marketing nécessite des compétences complémentaires.

Traduction Technique

Nous sommes spécialisés dans la traduction d’interfaces logicielles, de manuels d’utilisation, de documentation d’aide et d’interfaces utilisateur.

Nous avons une expérience dans la structuration de manuels, la création d’instructions par étape, et l’utilisation d’une terminologie appropriée.

De plus, nous proposons des services de relecture pour assurer la cohérence de la terminologie et valider les documents techniques par rapport aux contenus sources.

Conclusion

La normalisation de l’information permet de réduire les erreurs et d’accroître la précision de la communication à travers un cadre linguistique commun.

Il garantit que toutes les parties prenantes utilisent la même terminologie, contribue à réduire les erreurs, et à rationaliser les processus.

La normalisation peut être utilisée pour cibler des niveaux de détail plus élevés et établir des distinctions entre des concepts similaires.

De plus, il permet aux appareils et aux équipements de remplir leurs fonctions souhaitées dans des conditions de fonctionnement optimales.

En bref, la normalisation de l’information permet de s’assurer que les acteurs soient « sur la même page » afin d’éviter les erreurs et de maintenir la précision.

TOP